Shadow of Rome

PS2
Shadow Of Rome packshot en
Date de sortie: 2 Février 2005
Développeur: Capcom
Éditeur: Capcom

Présentation

Au menu, aujourd'hui : sanglants combats de gladiateurs, courses de chars et complot politique... Ave Caesar, morituri te salutant.

Certes, elles foisonnent, elles ne manquent pas, elles abondent, les théories qui tentent de répondre à la question que tout le monde se pose (enfin, façon de parler), depuis la nuit des temps : mais pourquoi l'Empire Romain s'est-il effondré ? Bien sûr, on a évoqué, entre autres possibilités, les empoisonnements, la décadence des familles, la famine et même l'absence cruelle de PlayStation. Mais si on y regarde de plus près (attention à vos yeux, quand même...) c'est bien la mort de Jules César qui marque le début de la fin. Les temps troublés qui ont suivi son assassinat fournissent un cadre historique passionnant au dernier jeu des studios Capcom, un voyage épique, plein de bruit et de fureur au coeur de la Rome antique. Un voyage qui vous mènera dans l'arène pour de spectaculaires combats de gladiateurs ou des courses de chars, mais aussi dans les coulisses du pouvoir, pour découvrir une terrible conspiration, et bien d'autres choses encore !

Dès le début, le jeu vous permet de jouer avec deux personnages totalement différents, qui possèdent chacun leurs caractéristiques propres. À mesure que l'histoire progresse, vous serez amené à employer l'un ou l'autre de ces personnages. Agrippa est un colosse qui appartient à l'armée impériale ; son père, un éminent homme d'État, a été accusé de faire partie de la coalition des meurtriers de César. Ce n'est plus qu'une question de jours avant qu'il ne soit exécuté en public... Pour sauver son père, Agrippa s'embarque dans une effroyable carrière de gladiateur et devient un grand champion peu avant l'exécution fatale.

Les combats de gladiateurs ont lieu dans des arènes très diverses, avec des animaux sauvages, des plates-formes et des obstacles redoutables, pour que les affrontements ne manquent pas de sel, ni de sable, ni de sang, d'ailleurs... Car oui, ne nous voilons pas la face : le jeu est sanglant, très sanglant, attendez-vous donc à voir le précieux liquide jaillir de partout, mais aussi préparez-vous à des mises à mort terribles, à des millions de coups d'épée, de hache et de lance ! Ce qu'il faut faire, de nos jours, pour venir en aide à son père...

Mais Agrippa n'est pas seul, loin de là : son meilleur ami, Octavianus, est le cerveau de l'opération. La tête et les jambes, en somme, version jupettes furtives et glaive sanglant. Pendant qu'Agrippa s'échine à démembrer ses adversaires, pour le plus grand plaisir du peuple romain, Octavianus, lui, est en train de fourber dans les méandres de la Rome antique pour identifier le véritable assassin de César.

  • La Rome antique comme si vous étiez


  • Des combats de gladiateurs incroyablement spectaculaires, avec d'authentiques armes romaines


  • Furtivité et agilité sont au rendez-vous : faufilez-vous dans les coulisses du pouvoir, récupérez des indices et de nombreuses informations



Partager

Google+

Le PSN s'invite sur Facebook

Le PSN s'invite sur Facebook

Publiez vos infos PSN sur Facebook et affichez fièrement vos trophées !

Plus d'infos

PSP sur YouTube

PSP sur YouTube

Visionnez toutes les nouvelles vidéos PSP sur notre chaîne officielle PSP YouTube  !

Visionnez les vidéos et laissez vos commentaires !